FRENCH CHAOS ZONE

SHEEP ON METH SHOCKED WITH TASERS !
 
HomeHome  CalendarCalendar  GalleryGallery  SearchSearch  RegisterRegister  MemberlistMemberlist  UsergroupsUsergroups  FAQFAQ  Log inLog in  

Share | 
 

 topic poésie, le retour

View previous topic View next topic Go down 
Go to page : Previous  1, 2
AuthorMessage
Anne-Rodolphe
Ecrivain Maudit


Male Number of posts : 3141
Age : 29
Localisation : Paris
Registration date : 2007-01-08

PostSubject: Re: topic poésie, le retour   Mon 29 Sep 2008 - 0:42

Tain Claire, il tape au son ce poème, un régal à Haute-voix.
Back to top Go down
View user profile http://www.Myspace.com/Serialindustrie
Claire



Female Number of posts : 256
Age : 27
Localisation : Douai
Registration date : 2007-11-03

PostSubject: Re: topic poésie, le retour   Tue 4 Nov 2008 - 13:12

Zähle die Mandeln,
zähle, was bitter war und dich wachhielt,
zählt mich dazu :

Ich suchte dein Aug, als du's aufschlugst und niemand dich ansah,
ich spann jenen heimlichen Faden,
an dem der Tau, den du dachtest,
hinunterglitt zu den Krügen,
die ein Spruch, der zu niemandes Herz fand, behütet.

Dort erst tratest du ganz in den Namen, der dein ist,
schrittest du sicheren Fusses zu dir,
schwangen die Hämmer frei im Glockenstuhl deines Schweigens,
stiess das Erlauschte zu dir,
legte das Tote den Arm auch um dich,
und ihr ginget selbdritt durch den Abend.

Mache mich bitter.
Zähle mich zu den Mandeln.

--------------------------------------------------------------

Am weissen Gebetriemen -der
Herr dieser Stunde
war
ein Wintergeschöpf, ihm
zulieb
geschah, was geschah -
biss sich mein kletternder Mund fest, noch einmal,
als er dich suchte, Rauchspur
du, droben,
in Frauengestalt,
du auf der Reise zu meinen
Feuergedanken im Schwarkies
jenseits der Spaltworte, durch
die ich dich gehn sah, hoch-
beinig und
den schwerlippigen eignen
Kopf
auf dem von meinen
tödlich genauen
Händen
lebendigen Körper.

Sag deinen dich
bis in die Schluchten hinein-
begleitenden Fingern, wie
ich dich kannte, wie weit
ich dich ins Tiefe stiess, wo
dich mein bitterster Traum
herzher beschlief, im Bett
meines unablösbären Namens.

Paul Celan
Back to top Go down
View user profile
lynn
créature à cheveux


Female Number of posts : 5517
Age : 30
Localisation : fantome
Registration date : 2007-01-07

PostSubject: Re: topic poésie, le retour   Mon 26 Jan 2009 - 15:32

c'est un peu niais peut-être mais je m'en fous... l'auteur de ce poème je ne l'ai jamais retrouvé, je sais juste qu'elle s'appelle céline weber, moi j'étais membre d'un jury en 2004 et j'essayais de la faire gagner...

il y a de jolies choses aussi quand on fouille ds le pssé :

"Un petit garçon perdu dans la vie,
Un petit garçon qui cherche son paradis ;
Et l’obscurité entrave sa marche,
Et le vide voulait couler son arche.

Il sait ce qu’il doit faire,
Il sait qu’il devrait se taire,
Mais il passe à travers les ombres,
Mais il chasse les pensées sombres.

Et il interroge de sa voix claire :
« Vous n’auriez pas vu un arbre vert ?
- Tous les arbres sont verts mon petit.
- Mais le mien l’est même la nuit. »

Il cherche un arbre vert,
Comme la lueur d’un dernier espoir,
Il cherche un arbre vert,
Comme une étoile à la tombée du soir.

Un petit garçon perdu dans la nuit,
Un petit garçon qui tâtonne sans bruit ;
Ses yeux gris suivent le chemin des nuages,
Ses pas dessinent un plus grand voyage.

Et il a trouvé un pin parmi les pins,
Dont le tronc rugueux rassure ses mains,
Un pin qui lui murmure des histoires,
Quand le vent agite ses branches dans le noir

Un pin dont l’ombre lui caresse le visage,
Berçant son âme dans un doux mirage,
Qui ne laisse pas voir l’épais feuillage,
Que le rêve d’un ciel sans nuage.

Il cherchait un arbre vert,
Comme on regarde voler une bulle d’air,
Comme on retient ses rêves au matin,
Comme on meurt en tendant la main"
Back to top Go down
View user profile http://www.lynnsk.com
Guest
Guest



PostSubject: Re: topic poésie, le retour   Wed 11 Feb 2009 - 7:26

Que m’importe que tu sois sage ?
Sois belle ! et sois triste ! Les pleurs
Ajoutent un charme au visage,
Comme le fleuve au paysage ;
L’orage rajeunit les fleurs.

Je t’aime surtout quand la joie
S’enfuit de ton front terrassé ;
Quand ton cœur dans l’horreur se noie ;
Quand sur ton présent se déploie
Le nuage affreux du passé.

Je t’aime quand ton grand œil verse
Une eau chaude comme le sang ;
Quand, malgré ma main qui te berce,
Ton angoisse, trop lourde, perce
Comme un râle d’agonisant.

J’aspire, volupté divine !
Hymne profond, délicieux !
Tous les sanglots de ta poitrine,
Et crois que ton cœur s’illumine
Des perles que versent tes yeux !

II

Je sais que ton cœur, qui regorge
De vieux amours déracinés,
Flamboie encor comme une forge,
Et que tu couves sous ta gorge
Un peu de l’orgueil des damnés ;

Mais tant, ma chère, que tes rêves
N’auront pas reflété l’Enfer,
Et qu’en un cauchemar sans trêves,
Songeant de poisons et de glaives,
Éprise de poudre et de fer,

N’ouvrant à chacun qu’avec crainte,
Déchiffrant le malheur partout,
Te convulsant quand l’heure tinte,
Tu n’auras pas senti l’étreinte
De l’irrésistible Dégoût,

Tu ne pourras, esclave reine
Qui ne m’aimes qu’avec effroi,
Dans l’horreur de la nuit malsaine,
Me dire, l’âme de cris pleine :
« Je suis ton égale, ô mon Roi ! »


III. — Madrigal triste
Charles Baudelaire
Les Fleurs du mal — Appendices
NOUVELLES FLEURS DU MAL
Back to top Go down
Guest
Guest



PostSubject: Re: topic poésie, le retour   Sat 14 Feb 2009 - 0:44

L’Amour est assis sur le crâne
De l’Humanité,
Et sur ce trône le profane,
Au rire effronté,

Souffle gaiement des bulles rondes
Qui montent dans l’air,
Comme pour rejoindre les mondes
Au fond de l’éther. [ 280 ]

Le globe lumineux et frêle
Prend un grand essor,
Crève et crache son âme grêle
Comme un songe d’or.

J’entends le crâne à chaque bulle
Prier et gémir :
— « Ce jeu féroce et ridicule,
Quand doit-il finir ?

Car ce que ta bouche cruelle
Éparpille en l’air,
Monstre assassin, c’est ma cervelle,
Mon sang et ma chair ! »


je crois que je vais relire les fleurs du mal...
Back to top Go down
tco



Male Number of posts : 11260
Age : 35
Localisation : Porte des Lilas
Registration date : 2007-01-07

PostSubject: Re: topic poésie, le retour   Sat 14 Feb 2009 - 15:00

gothique shock
Back to top Go down
View user profile http://www.myspace.com/tco22
Guest
Guest



PostSubject: Re: topic poésie, le retour   Sat 14 Feb 2009 - 16:29

narf. même pas. :]
Back to top Go down
Zorn



Male Number of posts : 1848
Age : 24
Localisation : Somewhere in Times
Registration date : 2008-03-29

PostSubject: Re: topic poésie, le retour   Thu 19 Mar 2009 - 14:19

Quote :
Je suis une batterie.
J'ai passé une enfance malheureuse, battue par mon père qui voulait que je sois un virtuose... Il voulait mener ma vie à la baguette. Mais son fût préféré n'était pas un des miens mais plutôt celui de la bière.
Bière dans laquelle il finira, détendu comme une peau de tom bass...
Ma vie fût ensuite assez syncopée, allant de boulot en boulot, usine, les trois huits (on appelait ça roulement entre nous, marrant...).
J'avais du mal dans les relations amoureuses. Au quotidien, j'avais des troubles du comportement. On avait beau me demander de ramener des boules coupées de la boulangerie, je ramenais toujours des baguettes, c'était plus fort que moi (eh oui, je ne savais pas faire de pain...).
Pendant longtemps j'ai été efféminée... On m'appelait "double pédale", j'ai jamais compris pourquoi. Mais un jour à l'adolescence, mes formes ont commencé à s'affirmer, et de double pédale, je suis passée à "double grosse caisse". Faut dire que j'avais un gros cul...
Ouais, je suis pas vraiment un sex-cymbale, mais j'ai quand même trouvé celui qu'il me fallait. Un batteur chevelu, pas très doué, ça tombe bien, moi je sonne pas super non plus. On s'est rencontré en chine, depuis il m'appelle "sa petite china", si on a un gosse, on l'appellera "Charly".
Mais un jour, on s'était pris un ride de trop... Et au moment de rentrer chez nous, ce fut le crash... Je me souviens du "splash" qu'a fait sa tête en heurtant le pare-brise...
Depuis, j'erre sans but, tout juste bonne à passer le balai... Mais il me prend des envies de tout blaster parfois... Faites attention si vous passer près de moi...
Je dédie ce texte à tous les mecs qui s'appellent Tom.



http://blogs.myspace.com/index.cfm?fuseaction=blog.view&friendID=18894303&blogID=477687243


Emouvant. bravo
Back to top Go down
View user profile
Sponsored content




PostSubject: Re: topic poésie, le retour   Today at 11:09

Back to top Go down
 
topic poésie, le retour
View previous topic View next topic Back to top 
Page 2 of 2Go to page : Previous  1, 2
 Similar topics
-
» Praise songs.
» Real age health tips
» Ungano's arrived today
» List of Stooges Releases (no doubling up).
» Kutless - What Faith Can Do

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
FRENCH CHAOS ZONE :: Chaos French Zone-
Jump to: