FRENCH CHAOS ZONE

SHEEP ON METH SHOCKED WITH TASERS !
 
HomeHome  CalendarCalendar  GalleryGallery  SearchSearch  RegisterRegister  MemberlistMemberlist  UsergroupsUsergroups  FAQFAQ  Log inLog in  

Share | 
 

 [07/04/2012] Detritus + Ruby My Dear + Valeskja Valkav

View previous topic View next topic Go down 
AuthorMessage
frost



Number of posts : 571
Registration date : 2008-08-09

PostSubject: [07/04/2012] Detritus + Ruby My Dear + Valeskja Valkav    Wed 21 Mar 2012 - 19:14

On lâche nos dernières dernières cartouches pour 2012! et ça se passe à TOURS



design: amnesy


Deaf Clowns Kabaret présente:

DETRITUS

Dave Dando Moore a mangé un ovni il y a une dizaine d'années de cela et n'a pas arrêté d'en recracher des morceaux dans nos oreilles depuis. Ce discret Londonien n'est rien d'autre qu'une des ogives nucléaires du fameux label Berlinois AD NOISEAM où l'on retrouve les superstars de la musique électronique indé nourrie aux stéroïdes (oh! trois fois rien, juste Bong Ra, Enduser, Niveau Zero, Hecq ou encore Broken Note pour ne citer qu'eux). Label donc, sur lequel il a livré pas moins de 5 albums cryptant un langage venu d'ailleurs et en constante évolution, allant du breakcore subtil au trip hop troué au fusil à pompes, de l'IDM aux lignes de synthé parfaites et mélanges crossover chargés de riffs destructeurs... Bref, ce polyinstrumentiste reste en live une des plus belles claques possibles à prendre lorsqu'il est question de sortir la palette graphique des émotions auditives, THE TRUTH IS OUT THERE !


RUBY MY DEAR

Dans la famille "avalanche de breaks" d'un côté, cousin de Squarepusher (pour la production, sévère mais juste) et fils de Venetian Snares de l'autre (pour l'hystérie totale et les titres sans queue ni tête), nous vous proposons Ruby My Dear, le nouveau favori dans la course ! Car oui, à l'heure où le dubstep bat son plein dans tous les sens et pas toujours pour le meilleur, certains irréductibles comme ce petit joyau n'y vont pas par quatre chemins pour polymorphiser le prisme du breakcore. Déjà blindé de références (remix pour DJ Shadow, sorties chez Peace Off...), le jeune homme aux commandes nous a gratifiés d'une grosse poignée d'EPs qui mêlent atmosphères oniriques, grooves breakbeat assaisonnés, accélérations hardkore old-school et rythmiques de folies, le tout joliment empaqueté dans des univers parfois à la limite du drame familial ou encore des délires digne d'une fin de soirée, saigné à blanc sur le siège arrière d'une voiture de seconde main. Bref, on s'impatiente sur la sortie de son premier album qui est prévue pour la première moitié de cette année, déjà bien chargée en fruits.


VALESKJA VALCAV

Pour une introduction de soirée, le duo Rouennais risque de dérégler quelques pendules et accessoirement certains bâtons de sourciers par la même occasion. Pourquoi ? C'est bien simple, il semblerait qu'une sorte de vortex spatio-temporel se soit créé autour de cet hydre transgenre. Si on peut les sentir inspirés par le mythique collectif britannique Throbbing Gristle/ Coom Transmission qui, à la fin des années 70, a donné naissance à la musique industrielle (et en créant le label du même nom -Industrial Records-), il n'en demeure pas moins que les lives électriques de Valeskja Valkav donnent la pure et simple impression d'être transporté devant la bande de Genesis P. Oridge lorsqu’il scandait "I WANT DISCIPLINE!" à la faculté de San Francisco devant un parterre d'étudiants qui suintaient le LSD. Industriel ? Ok, mais pas que. Malgré leur jeune âge (un beau bébé d'à peine 2 ans), ils ont eu le temps de parfaire un savant mélange d'influences krautrock/japanoise/glam/acid-house déjanté en n'oubliant surtout pas pour le coup de nous sortir les bons vieux synthés analo, la guitare propulsée tout droit du postérieur de Steve Albini, et la rage au ventre derrière un micro saturé comme il se doit. Si Factory Floor a du souci à se faire ? Sans doute ! Un projet découverte certes, mais qui risque de scotcher plus d'une oreille au grill du club.


DJ FISTFUCK & DJ TALIBAN

Duo d'amateurs de fusils à pompes chromés et de cyberpunk over saturé, ils vous chatouillent les conduits auditifs deux fois par semaine sur les ondes de Béton depuis quelques mois déjà avec la bien nommée émission RIOT BEAT. Officiant au sein de Dexy Corp (metal industriel) pour l'un et de Proper Mindrape (techno noise punk) pour l'autre, ces pousseurs de mp3 sortis tout droit d'un Blade Runner sous amphétamines seront là pour achever vos oreilles à grand renfort de schrrrrrrrouuuiiiichhhhh et de frrrrrrrrrr! Un set qui fleure déjà bon les câbles fumants et l'émeute joviale !

www.letempsmachine.com
Parvis Miles Davis
45-49 rue des Martyrs
37300 Joué-lès-Tours
TEL : 02 47 48 90 60

START 20h30



Abonné 6€
Réduit 8€
Location 10€
Plein 12€

Back to top Go down
View user profile
 
[07/04/2012] Detritus + Ruby My Dear + Valeskja Valkav
View previous topic View next topic Back to top 
Page 1 of 1
 Similar topics
-
» Black Scorpio v Jack Ruby: Ocho Rios, St Ann. 1986
» Jack Ruby Berkeley, California 1-8-1982
» Jack Ruby: 1988 (Lecturer & Professor Nuts)
» Jack Ruby Hi Power: Greenwich Farm. 1984
» JACK RUBY: SECONDARY SCHOOL, OCHI RIOS. 1981

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
FRENCH CHAOS ZONE :: Chaos French Zone-
Jump to: