FRENCH CHAOS ZONE

SHEEP ON METH SHOCKED WITH TASERS !
 
HomeHome  CalendarCalendar  GalleryGallery  SearchSearch  RegisterRegister  MemberlistMemberlist  UsergroupsUsergroups  FAQFAQ  Log inLog in  

Share | 
 

 Série blanche.

View previous topic View next topic Go down 
AuthorMessage
Nekiko



Female Number of posts : 929
Age : 28
Localisation : Le pouvoir aux loutres, le feu aux poutres .
Registration date : 2009-06-26

PostSubject: Série blanche.   Sat 5 May 2012 - 20:06

A mon slip .



Tu glisses à mes chevilles. Mon visage indolent se tourne vers les premières lueurs froides du jour, lentement, qui filtrent par la fenêtre. Nous vivotons sous les toits de Paris. Tous deux, nous éprouvons les peines, les réjouissances fugaces, la lente agonie des nuits sans repos. Oh que ne puis-je te serrer dans mes bras? Slip de mes défaites, témoin de mes soupirs, ensembles retranchés, au mépris de la moiteur de l’Été, à la barbe de l'Automne.
Slip. J'écris ton nom.
Sssss....èèèèle...i....peuh. Slip.


Slip, lumière de ma vie, feu de mes reins. Mon péché, mon âme. Slllleuh-ip : le bout de la langue fait trois petits bonds le long du palais pour venir, à trois, cogner contre les dents. Sllleuh-ip. Il était Sllleuh le matin, SLIP tout court...


Je n'ose pas te réveiller la nuit, mais saches que je souffre à en perdre la raison. Tu interroges pourtant le fin liseré de ma pilosité rectale. Slip. Tu couvres d'un voile blanc mon Docteur Mabuse. Tu m'accompagnes, soutien humble et silencieux, tu ne t'épanches pas en paroles superflues, occupé à soutenir ce que tu soutiens quotidiennement. Quelles que soient les conséquences médicales de mon alimentation anarchique, tu es là. Tu resplendis. Tu prends les effluves de tabac en ton coton bas de gamme, et les gardes, et les sublimes. Slip, digne chaussette de mes parties confidentielles, doudoune de mon John Thomas, et le matin ô miracle tel le Nazaréen au bout de ses trois jours... Ah, mon bon vieux lascar! Si tu pouvais voter...si tu pouvais créer ton parti...le parti de la droiture en tous temps. Un parti, grand, qui dirait à la France, comme ça: "S" ... saumâtre , "L" ... jaunâtre, "I" ... pnotisant , caresse du "P".


Il se racle la gorge, ton fidèle légionnaire.
Sa gorge le démange.
Il expulse un triste mollard au lino poussiéreux.

Slip. Les plus grands de ce monde te portent aux honneurs de la populace. Le sport te fait... glamour, pratique, souple et vainqueur. Tu exerces ton charisme aux regards fuyants des enfants du catholicisme. Tu fais que le citoyen fatigué, revenu de tout, change de chaîne sur son poste de télévision pour s'en tenir au patinage artistique, car sous les jupettes de ses artistes, à la faveur de leurs cabrioles... tu te montres de temps à autres. Subtile allusion au pont du Gard qui - quoiqu'on en dise - est en forme de slip.

Si ta texture légère fait oublier que tu es à l’œuvre, que tu es là, que l'on te porte sur soi (serait-ce toi qui nous porte? Que sais-je...), les délimitations d'un bronzage à première vue uniforme sont une piqûre de rappel. Tu fais nos bras, nos cuisses, nos ventres pain d'épice, nos fesses et nos engins blanc clinique.
Slip... tu es la toge de l'homme moderne. Tu magnifies le porte-chaussettes. La présence d'une femelle partisane du port du caleçon, fût-elle aimable et bandante, ne me ferait point me résoudre à te séquestrer dans l'obscurité d'une malle avec pour seul copain une boule de naphtaline. Tu es blanc comme le blanc du lait à peine taché ça et là de cadavres de moucherons.
Ton élasticité n'est plus et ton cri de guerre s'élève du panier de linge sale, enserré que tu es de serpent sssaussettes.
A 30 degrés , tu souris. A 40, ô espièglerie: tu es tout de joie. Tu souffres à peine, mais le peu que tu souffres, tu le souffres si bien. Je ne sais plus souffrir. La douleur d'être ma bite. Les ténors du barreau m'en sont témoins.


La casserole déborde, les placards voient leurs portes se désolidariser, la carafe trépasse, bris de verre à mes pieds, les violons poussent des hurlements de walkyries, mon robinet fuit, le frigo décède dans un long râle de torpeur qui s'élève, qui s'élève vers le plafond graisseux, le silence du bac congélation m'effraie, en quelques mots : j'ai les glandes. C'est la déconfiture. J'endure, le pied droit dans la litière du chat.


Qui dit la souffrance de l'homme bon, vertueux, droit ? Qui dit la pénitence, le repli sur soi, la robe coquelicot des babybels longtemps pétrie rageusement au rythme des coups de reins de Gros George (mon colocataire saoul sans regard des frontières, des pays, des climats, des circonstances), qui résonnent dans tout l'étage et font trembler le chambranle?
Ici bas, il n'y a pas de rémission. Il n'y a que toi, valeureux tissu brodé de mon nom. Tu es un luxe discret, rien de tapageur, oh non. Comme le peintre, tu embellis mon corps chaste. Tu es mon seul confident. Soucieux de recueillir mes opinions sur le temps de cuisson de l’œuf mollet, sur les modes absurdes produisant un afflux de bottes beiges à semelles plates aux passages piétons, et sais-tu que l'on tire tes frères slips par l'élastique bien haut entre les dômes des fesses rosies de pré-adolescents américains dans les feuilletons de début d'après-midi ?
Si l'on te regarde par en dessous les deux trous où se coulent les jambes décrivent l'infini .



ô slip, dans quel étagère ?
La vie n'est-elle qu'une vallée de larmes ?
Back to top Go down
View user profile
brouff
80%


Male Number of posts : 4233
Age : 44
Localisation : 60
Registration date : 2007-01-07

PostSubject: Re: Série blanche.   Sat 5 May 2012 - 20:30

série blanche ? on demande à voir
Back to top Go down
View user profile
Kaze



Male Number of posts : 837
Age : 29
Localisation : toulouse et liege
Registration date : 2007-01-10

PostSubject: Re: Série blanche.   Sun 6 May 2012 - 0:25

Nekiko wrote:

[i]Slip, lumière de ma vie, feu de mes reins.
bravo Laughing
Back to top Go down
View user profile http://kazeplop.blogspot.com/
Nekiko



Female Number of posts : 929
Age : 28
Localisation : Le pouvoir aux loutres, le feu aux poutres .
Registration date : 2009-06-26

PostSubject: Re: Série blanche.   Sun 6 May 2012 - 20:07

Hin hin hin... Twisted Evil


Allez hop youpla boum : j'attaque une sombre histoire de dahu . CA VA CHIER DES ENFILADES DE TROMBONES !




chef
Back to top Go down
View user profile
tco



Male Number of posts : 11260
Age : 35
Localisation : Porte des Lilas
Registration date : 2007-01-07

PostSubject: Re: Série blanche.   Sun 6 May 2012 - 20:48

http://www.youtube.com/watch?v=AjZJ3nnZNhc
Back to top Go down
View user profile http://www.myspace.com/tco22
Nekiko



Female Number of posts : 929
Age : 28
Localisation : Le pouvoir aux loutres, le feu aux poutres .
Registration date : 2009-06-26

PostSubject: Re: Série blanche.   Mon 7 May 2012 - 10:04

tco wrote:
http://www.youtube.com/watch?v=AjZJ3nnZNhc




rulaiz rulaiz rulaiz MOUAHAHAHAHA !
Back to top Go down
View user profile
Sponsored content




PostSubject: Re: Série blanche.   Today at 2:05

Back to top Go down
 
Série blanche.
View previous topic View next topic Back to top 
Page 1 of 1

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
FRENCH CHAOS ZONE :: Chaos French Zone-
Jump to: