FRENCH CHAOS ZONE

SHEEP ON METH SHOCKED WITH TASERS !
 
HomeHome  CalendarCalendar  GalleryGallery  SearchSearch  RegisterRegister  MemberlistMemberlist  UsergroupsUsergroups  FAQFAQ  Log inLog in  

Share | 
 

 The New Topic LYRICS

View previous topic View next topic Go down 
Go to page : Previous  1, 2, 3 ... 15 ... 29  Next
AuthorMessage
Guest
Guest



PostSubject: Re: The New Topic LYRICS   Fri 12 Jan 2007 - 12:44

Je suis tout seul ce soir
J'ai les bras collés au comptoir
J'ai les pieds en bas dans la poussière
La tête là-haut dans le brouillard
Dans tous les couloirs
J'ai cru revoir les courbes de ton corps
Dans toutes les salles des aérogares
Dans toutes les cales des navires du port
J'ai besoin de toi pour vivre
C'est une question d'équilibre
Quand t'es partie ça m'a coupé les ailes
Depuis le plancher m'appelle
Le plancher m'appelle
Le plancher m'appelle
Faut pas m'en vouloir
J'suis pas en état de te revoir
J'ai laissé toutes les larmes de mon corps
Couler dans le ruisseau en bas du trottoir
Et tous les autres m'agacent
Ceux qui parlent haut, ceux qui parlent fort
Je ne vois que toi dans les grandes glaces
Entre les bouteilles de "Southern Comfort"
J'ai besoin de toi pour vivre
C'est une question d'équilibre
Quand t'es partie ça m'a coupé les ailes
Depuis le plancher m'appelle
Le plancher m'appelle
Le plancher m'appelle
Encore un verre
Après je me couche par terre
Je veux dormir en essayant de croire
Que c'est encore un de tes retards
Mais tous les autres m'agacent
Ceux qui parlent haut, ceux qui parlent fort
Je ne vois que toi dans les grandes glaces
Entre les bouteilles de "Southern Comfort"
J'ai besoin de toi pour vivre
C'est une question d'équilibre
Quand t'es partie ça m'a coupé les ailes
Et depuis le plancher m'appelle
Le plancher m'appelle
Le plancher m'appelle
Back to top Go down
Guest
Guest



PostSubject: Re: The New Topic LYRICS   Fri 12 Jan 2007 - 12:52

If I had to lose a mile
If I had to touch feelings
I would lose my soul
The way I do
I dont have to think
I only have to do it
The results are always perfect
And thats old news
Would you like to hear my voice
Sweetened with emotion
Invented at your birth?
I cant see the end of me
My whole expanse I cannot see
I formulate infinity
And store it deep inside of me


(oh, me - the meat puppets)
Back to top Go down
Invité
Guest



PostSubject: Re: The New Topic LYRICS   Fri 12 Jan 2007 - 15:53

DasMädchenDesNowhere wrote:
crying

C'est beau!

Pauvre chou écouter The Cure quand ça va pas bien, aïe aïe aïe. fight

surtout pornography....

mais le vice est là.... sa va mal t'a pas envis d'ecouter des truc joyeux, mais tu pourrai trouver moderer, mais non tu va dans ta chambre tu sors une fameuse boite noir de dessou de ton lit qui contient pornography quelque lettre une photo et lost souls tu regardes le tout, te met le disque et là tu te pourrit le cerveauuuuuuuu !!! ahahaha bien tomber pour mieux rebomdir Wink
Back to top Go down
dr yes



Male Number of posts : 384
Age : 42
Registration date : 2007-01-10

PostSubject: Re: The New Topic LYRICS   Fri 12 Jan 2007 - 19:43

She stands twelve feet above the flood
She stares
Alone
Across the water

The loneliness grows and slowly
Fills her frozen body
Sliding downwards

One by one her senses die
The memories fade
And leave her eyes
Still seeing worlds that never were
And one by one the bright birds leave her ...

Starting at the violent sound
She tries to turn
But final
Noiseless
Slips and strikes her soft dark head
The water bows
Receives her
And drowns her at its ease
Drowns her at its ease

I would have left the world all bleeding
Could I only help you love
The fleeting shapes
So many years ago
So young and beautiful and brave

Everything was true
It couldn't be a story

I wish it was all true
I wish it couldn't be a story

The words all left me
Lifeless
Hoping
Breathing like the drowning man

Oh Fushia
You leave me
Breathing like the drowning man
Breathing like the drowning man

____________________________________________________________

Elle est debout, douze pieds au-dessus du flot
Elle regarde fixement
Seule
A travers l'eau

La solitude croît et lentement
Remplit son corps glacé
Glissant vers le bas

Un par un ses sens meurent
Les souvenirs s'effacent
Et quittent ses yeux
Qui voient toujours des mondes qui jamais ne furent
Et un à un les oiseaux vifs la quittent...

Commençant par le son violent
Elle essaye de tourner
Mais finalement
Sans bruit
Glisse et cogne sa douce tête brune
L'eau se courbe
La reçoit
Et la noie à son aise
La noie à son aise

Je voudrais avoir laissé le monde tout saignant
Si seulement je pouvais t'aider ma chérie
Les formes fugitives
Il y a tant d'années
Si jeune et belle et courageuse

Tout était vrai
Cela ne pouvait être une histoire

Je souhaite que tout soit vrai
Je souhaite que cela ne puisse être une histoire

Les mots m'ont tous quitté
Sans vie
Espérant
Respirant comme l'homme qui se noie

Oh Fushia
Tu me laisses
Respirant comme l'homme qui se noie
Respirant comme l'homme qui se noie
Back to top Go down
View user profile
Guest
Guest



PostSubject: Re: The New Topic LYRICS   Sat 13 Jan 2007 - 5:35

Il portait des culottes, des bottes de moto
Un blouson de cuir noir avec un aigle sur le dos
Sa moto qui partait comme un boulet de canon
Semait la terreur dans toute la région.

Jamais il ne se coiffait, jamais il ne se lavait
Les ongles pleins de cambouis mais sur les biceps il avait
Un tatouage avec un cœur bleu sur la peau blême
Et juste à l'intérieur, on lisait : "Maman je t'aime"
Il avait une petite amie du nom de Marie-Lou
On la prenait en pitié, une enfant de son âge
Car tout le monde savait bien qu'il aimait entre tout
Sa chienne de moto bien davantage...
{au Refrain}

Marie-Lou la pauvre fille l'implora, le supplia
Dit : "Ne pars pas ce soir, je vais pleurer si tu t'en vas..."
Mais les mots furent perdus, ses larmes pareillement
Dans le bruit de la machine et du tuyau d'échappement
Il bondit comme un diable avec des flammes dans les yeux
Au passage à niveau, ce fut comme un éclair de feu
Contre une locomotive qui filait vers le midi
Et quand on débarrassa les débris...

On trouva sa culotte, ses bottes de moto
Son blouson de cuir noir avec un aigle sur le dos
Mais plus rien de la moto et plus rien de ce démon
Qui semait la terreur dans toute la région...
Back to top Go down
Guest
Guest



PostSubject: Re: The New Topic LYRICS   Sat 13 Jan 2007 - 6:17

Le petit bonhomme en mousse
Qui s'élance et rate le plongeoir
C'est comme la chanson douce
Que chantait ta maman le soir
La petite, petite marionnette
Qui s'étale et qui s'entête
C'est l'enfance qui revient
Le soir où tu as du chagrin

Quand ta vie se traîne
Quand t'as de la peine
Quand personne t'aime
Que t'as des problèmes
Quand la vie est dure
Plus d'une aventure
Rien que des blessures
Vilaine figure
Ne pleure pas
Ne t'en fais pas
Regarde-moi
Et n'oublie pas

{au Refrain}
la la la la la .........
Back to top Go down
tco



Male Number of posts : 11260
Age : 35
Localisation : Porte des Lilas
Registration date : 2007-01-07

PostSubject: Re: The New Topic LYRICS   Sat 13 Jan 2007 - 11:42

Mon dieu est né
En l'an de grâce
1664

Mon dieu s'appelle
Kronenbourg
Je l'aimerais toujours

1664, 1664
4 sinon rien
J'les bois toutes
cul sec !

Moi je suis saoul
Et toi aussi
C'est une belle soirée

Oui tous les soirs
Je rentre à bloc
Je suis un pochard

1664, 1664
4 sinon rien
J'les bois toutes
cul sec ! (j'suis saoul! )
Back to top Go down
View user profile http://www.myspace.com/tco22
l'anarcho en pyjama
vieux délinquant allemand


Male Number of posts : 1816
Registration date : 2007-01-07

PostSubject: Re: The New Topic LYRICS   Sat 13 Jan 2007 - 13:20

tco wrote:
Mon dieu est né
En l'an de grâce
1664

Mon dieu s'appelle
Kronenbourg
Je l'aimerais toujours

1664, 1664
4 sinon rien
J'les bois toutes
cul sec !

Moi je suis saoul
Et toi aussi
C'est une belle soirée

Oui tous les soirs
Je rentre à bloc
Je suis un pochard

1664, 1664
4 sinon rien
J'les bois toutes
cul sec ! (j'suis saoul! )

Elle est bien ta chanson beer
Back to top Go down
View user profile
dr yes



Male Number of posts : 384
Age : 42
Registration date : 2007-01-10

PostSubject: Re: The New Topic LYRICS   Sat 13 Jan 2007 - 14:25

Des cathédrales crevant le ciel comme des épées,
Des forêts noires que des sorcières ont envoûtées,
Des chevaux fous et des milliers de races humaines
Lancés sur nous, du plus profond de la bohème.

Des crucifix dressés pour garder les campagnes,
Des abbayes posées au sommet des montagnes,
Des rois enfants conduits par des femmes inhumaines,
Des rois méchants, soufflant la fureur et la haine.

Et tout là-haut un Dieu colère
Qu'on ne sait comment apaiser,
Un Dieu du fond de l'univers
A des années de voie lactée.
C'était la fin du millénaire
Aux horloges de la chrétienté,
L'apocalypse avant l'hiver,
L'arrivée du Dies Irae.

Des fumées noires au ciel assassinent l'été,
Des villes sombres emmurent des hommes prisonniers,
Des peurs obscures nous viennent des autres races humaines,
Des bruits d'armures résonnent encore au fond des plaines.

Des crucifix brisés rouillent en haut des montagnes,
Des abbayes se changent en maisons de campagne,
Des peuples enfants gaspillent la dernière fontaine,
Des peuples fous répandent la fureur et la haine.

Et tout là-haut un Dieu colère,
Que nous avons tous oublié,
Prépare, du fond de l'univers,
Un rendez-vous d'éternité.
Bientôt la fin du millénaire
Va crucifier la chrétienté,
L'apocalypse avant l'hiver,
L'arrivée du Dies Irae.
Back to top Go down
View user profile
VectorX
village people


Male Number of posts : 4687
Age : 31
Localisation : to the paradise city
Registration date : 2007-01-07

PostSubject: Re: The New Topic LYRICS   Sat 13 Jan 2007 - 15:19

Toutes action entraine une reaction,
Et une reaction de Manouche Ca fait trés mal



BOUM BOUM BOUM BOUM BOUM BOUM BOUM
Back to top Go down
View user profile
sylh



Number of posts : 5094
Age : 34
Localisation : (((O)))
Registration date : 2007-01-09

PostSubject: Re: The New Topic LYRICS   Sat 13 Jan 2007 - 15:22

VectorX wrote:
Toutes action entraine une reaction,
Et une reaction de Manouche Ca fait trés mal



BOUM BOUM BOUM BOUM BOUM BOUM BOUM



"t'aimes b'en 'es ch'iens??"
Back to top Go down
View user profile http://www.myspace.com/behindvisionmusic
Invité
Guest



PostSubject: Re: The New Topic LYRICS   Sun 14 Jan 2007 - 21:40

<Mode Flood On>

Bonjour je m'appelle -
j'habite à St Etienne
je marque des buts
je lance des boules de neige
je fais du surf sur mer
l'hiver j'hiberne
au printemps pour la forme
je bousille des toiles de maîtres
j'organise des paris
sur terrain de ball-trap
les portraits de l'histoire de l'art
prennent une claque
100 francs l'oeil gauche
le double pour l'oeil droit
les bras ne comptent pas
les jambes c'est trop facile
de plus j'ai remarqué
souvent elles n'y sont pas
j'ai eu la Joconde à la fronde
j'ai rendu Picasso manchot
ainsi j'ai représenté l'artiste espagnol
en Vénus de Milo
personne ne s'émerveille
à croire que c'est mieux
de se couper l'oreille
je suis interdit dans tous les musées de France
mais moi j'ai ma conscience
quand un journaliste meurt j'allume un cierge
quand un politique tombe je fais la grève
pour le sida j'ai mis mon fusil aux enchères
et puis les toiles avec les trous
c'est plus facile à soulever
à transporter
à accrocher
les musées sont ingrats
je redonne aux tapisseries
leur raison d'être comme il se doit


On dit que l'art est mort
mais s'il ne l'est pas encore
il faut le tuer
les choses seront plus claires
et on saura ce qu'il nous reste à faire
on dit que l'art est mort
mais s'il ne l'est pas encore
il faut le tuer
les choses seront plus claires
on saura mieux à qui on a affaire


La presse recense plusieurs
millions d'intentions de vote
ça prouve que certains ont encore des intentions
dommage que ce soit pour voter
qu'ils s'en défont
heureusement Skyrock veille à la liberté d'expression
je rejoins le club des dégoûtés
donne du fil à retordre à l'AFP
pour les sondages je signe "blasé"
laisse gâteux le PAF
profite juste du bénéf
de ne pas être recensé
parmi ceux qui ont loupé le coche
et à qui on vide les poches
pour quelques loisirs au rabais
le dégoût produit de première nécessité
le seul dont j'ai besoin
quant aux problèmes de société
les solutions ? à part la destruction
je ne vois rien venir
le pire c'est qu'il va falloir se maintenir
en première division des bons à rien
si je veux gagner mon pain


Les guignols de l'info c'est rigolo
les gens biens disent que c'est rigolo
les gens moins biens regardent le bébête-show
le bébête-show c'est rigolo

la télé ça divise mais c'est le même topo
je ferais bien la révolution
mais tout seul c'est coton
c'est vrai que le monde est con
mais plus il se pourrit
et plus je me sens bon
plus les femmes sont sexy
et plus je me sens con
Si la population prenait le pli des revendications
que ferai-je de mon QI ?
sans doute une contre-révolution


On dit que le peuple est mort
mais s'il ne l'est pas encore
il faut le tuer
les choses seront plus claires
je n'aurai plus à chercher
ce qu'il me reste à faire.
Back to top Go down
Invité
Guest



PostSubject: Re: The New Topic LYRICS   Sun 14 Jan 2007 - 21:41

Quand j'ai ouvert les yeux, le monde avait changé.
Au milieu du mois d'août, je crois qu'il a neigé.
Il n'y avait plus personne aux terrasses des cafés
et tous les magazins étaient fermés.
On aurait dit la guerre ou bien un jour férié
sans repas de famille et sans électricité.

Il n'y avait rien à faire

et rien n'a été fait

il n'y avait rien à faire

incroyable mais vrai.

Aujourd'hui série Z, problème de scénario
l'hiver est de retour six mois trop tôt.
On s'attend donc au pire, il faut en profiter :
on a pas tous les jours de la neige en été

Quand j'ai ouvert les yeux, le monde avait changé.
Au milieu du mois d'août, zéro degré.
Il y avait un grand feu dans la rue d'à-côté,
apparemment les gens voulaient se réchauffer.

Penser à autre chose

parler un peu de tout

parler un peu c'est bien

et ça ne gâche rien.

Comme ça tous en K-way, comme ça en plein été
ils ont tiré les rois, il y avait deux, trois chiens.
Je les ai vus trinquer, les gens de mon quartier
quelqu'un a même dit qu'il était désolé.
Ils ont mangé du pain, ils ont l'air d'être à bout
et si ça continue ils vont devenir fous.
On s'attend donc au pire, il faut en profiter :
on a pas tous les jours de la neige en été

on a pas tous les jours de la neige en été


Il était dix sept heures trente,
et personne n'a rien dit.
On s'est tous regardé,
et personne n'a rien dit.
Ca ne fait plus aucun doute maintenant aucun doute j'en ai bien peur.
On s'est trompé de A jusqu'à Z, on s'est foutu le doigt dans l'oeil,
et personne n'a rien dit.
On voudrait bien faire marche arrière, un nouveau départ en quelque sorte,
mais personne n'a rien dit.
Ce qui est fait est fait il est trop tard il n'y a plus rien à faire.
Ce qui est fait est fait il est trop tard,
et personne n'a rien dit.

Sur le toit d'un immeuble, on a joué aux champions.
On a marqué des buts entre quatre blousons.
De ce coin de la ville et jusqu'à l'horizon
il y avait des flammes toutes les dix maisons.
Back to top Go down
Invité
Guest



PostSubject: Re: The New Topic LYRICS   Sun 14 Jan 2007 - 21:43

Alfred trouve que sa vie est devenue trop ennuyeuse
l'inspecteur Iverson ouvre une enquête
lui-même n'est pas bien dans sa vie
il n'a plus rien à dire à sa femme
Jeffrey se console avec sa psychiatre
Edward se replie sur lui-même pour souffrir seul
une artiste installe une sculpture en forme de répondeur
Sheila fait croire à Scott qu'elle attend toujours son enfant
Marie pénêtre dans le café d'une petite ville du Nebraska
Zoltan a pollué la rivière Niska
Elmo joue de la guitare, porte un chapeau de cowboy
et organise des rodéos
pendant ce temps Hélène décide d'organiser une course de chevaux
pour la bonne cause
pour la bonne cause

Sarah est soudain prise de violents malaises
la situation reste toujours aussi tendue
série noire : un chauffeur de taxi vient d'être abattu
Jean est en train de demander sa mutation
Julie 18 ans est dans le coma depuis un accident de mobylette
3 femmes s'égarent en voiture
3 africains visitent Paris
un couple de touristes bavarois se querelle
un patron écossais félicite un de ses employés
Eric se transforme en chien malgré sa volonté
Christian fait une crise
Frank est prêtre
Sébastien voit sa vie bouleversé par un coup de fil
Jessica se souvient de l'une de ses étudiantes les plus brillantes
2 jeunes garçons trouvent 100 000 dollars
achètent une nouvelle moto
une très grosse dame arrive dans un wagon de métro
Matthieu ne reconnaît plus personne

Tom est tout seul

Sur la côte du Roussillon
Alex a tout pour être heureux
Mike voudrait s'acheter une très jolie porte d'entrée
un savant devient un justicier masqué

Une serveuse, une explosion, deux caravanes, rien de profond
à découvrir absolument
(pour adultes et adolescents)

<Mode Flood Off>
Back to top Go down
Guest
Guest



PostSubject: Re: The New Topic LYRICS   Mon 15 Jan 2007 - 11:52

Razor sharp I cut
The bull from my life
Too blunt your knife
To slay this dreamer

We might be dogs astray
No running line will hold us
So rather kick and kill me
I'll be butchered all the same

No words are spoken
But the world is broken

'Cause I want something
Something all wrong done
A life instead of mere living
Folding crumbling withering oh hell
What difference when working the way

The crown of my work
Is what I shall gain
At the end of my days

Daylight awake to a puppet world
No strings attach to this body of mine
Folding crumbling withering oh well
The punished pushed along the line
All my actions, all my moves
A life all mine to lose

The crown of my work
A life all mine to lose
A life all mine
Is what I choose
At the end of my days

(The Gathering - A Life All Mine)
Back to top Go down
Diva[Crash]
Bisounours


Female Number of posts : 6740
Age : 36
Localisation : Ask my agent!
Registration date : 2007-01-07

PostSubject: Re: The New Topic LYRICS   Mon 15 Jan 2007 - 14:09

Putain Zets, DIABOLOGUM amour
Back to top Go down
View user profile http://www.myspace.com/divatrash
Invité
Guest



PostSubject: Re: The New Topic LYRICS   Mon 15 Jan 2007 - 16:22

Je sais pas pourquoi, mais j'étais prêt à parier que ça te plairait Wink
Back to top Go down
Diva[Crash]
Bisounours


Female Number of posts : 6740
Age : 36
Localisation : Ask my agent!
Registration date : 2007-01-07

PostSubject: Re: The New Topic LYRICS   Mon 15 Jan 2007 - 16:27

J'en avais pas entendu depuis pfioouuu...
Je vais trifouiller dans mes vieilles K7, j'avais un live qui trainait il fut un temps, merciiiiii
Very Happy
Back to top Go down
View user profile http://www.myspace.com/divatrash
bud



Female Number of posts : 2100
Age : 35
Localisation : Let me creep into your pussy...
Registration date : 2007-01-09

PostSubject: Re: The New Topic LYRICS   Tue 16 Jan 2007 - 22:54

IamX - The Alternative

lay back
for me
you are just exactly what I need
in this cold town

lay back
for me
the three of us in circus
and in liberty
it's been so long.

so throw your guilt religion
to the liars and the weak
this is the politics and war
of ecstasy

and all the nonsense of that vision
that is failing every test
it's the comedy and death
of your senses

the alternative to real world
is just time for me and a fantasy
be blind to myself
to idolise

the alternative to real world
is just time for me and a fantasy
I'm blind to myself
and idolise

you work
so deep
astonished and in rapture
I can barely speak
these are hard times

hormones
in key
a slow whispered wet confession
from our body heat
there's no return.
Back to top Go down
View user profile http://www.myspace.com/wigscollector
bud



Female Number of posts : 2100
Age : 35
Localisation : Let me creep into your pussy...
Registration date : 2007-01-09

PostSubject: Re: The New Topic LYRICS   Wed 17 Jan 2007 - 4:22

Love and Loss

How come we hurt so deeply
How come we do
How come we hurt so deeply
Could we be cruel
How come we hurt so deeply
How come we hurt so deeply
How come we love so strongly
How come we do
How come we hurt so strongly
Could we be true
How come we love so truly
How come we love so truly
And we feel so lonely
And I feel like I’m like you
And we feel so lonely
And I feel like I love you
How come we learn so slowly
How come we do
Can you see how slowly we learn
And that we’re clumsy, too
How come we learn so slowly
How come we learn so slowly
How come we hope endlessly
How come we do
How come we trust so easily
Like I trust you
How come we hope endlessly
How come we hope endlessly
And we feel so lonely
And I feel like I’m like you
And we feel so lonely
And I feel like I love you
Why do we sickly destroy stories we built
Why do we spoil love that we thought we believed in
Why do we still sickly destroy stories we built
Why do we spoil love when we think we believe in.
Back to top Go down
View user profile http://www.myspace.com/wigscollector
Guest
Guest



PostSubject: Re: The New Topic LYRICS   Tue 23 Jan 2007 - 0:23

come closer and see
see into the trees
find the girl
while you can
come closer and see
see into the dark
just follow your eyes
just follow your eyes

i hear her voice
calling my name
the sound is deep
in the dark
i hear her voice
and start to run
into the trees
into the trees

into the trees

suddenly i stop
but i know it's too late
i'm lost in a forest
all alone
the girl was never there
it's always the same
i'm running towards nothing
again and again and again


fight
Back to top Go down
VectorX
village people


Male Number of posts : 4687
Age : 31
Localisation : to the paradise city
Registration date : 2007-01-07

PostSubject: Re: The New Topic LYRICS   Tue 23 Jan 2007 - 0:27

I need a bitch, a special bitch
I need a bitch who pussy poppin’ booty switch
I need a bitch, felatio
On the freeway with my pedal to the flo’
I need a bitch, like cheery pie
I need a bitch like billy bill need a eye
I need a bitch, an alcoholic
I need a bitch pukin’, bent over my toilet
The bitchy bitch, bitchin’ about nothin’
I need a bitch to jizm in her bellybutton
I need a bitch, a prostitute
She’d fuck my homies and we could split the loot


I need my cheery pie
Baby I want you, baby I want my cherry pie
Baby I want you, baby I need my cherry pie
Baby I want you, baby gimme my cherry pie
Baby I want you, my cherry cherry pie


I need a bitch, fresh out the pen
I need a bitch like harland williams need a chin
I need a bitch, a mental case
She cuts me cheap and shoots us both in the face
I need a hoe, to use me for my money
I need a bitch like ? ? ? ? ?
I need a freak like cherry pie
Like whipped cream and lemon che-che-cherry pie
I need a woman , to let me hit it
In the bushes raw at the herpe clinic
I need a bitch, who like to fight
And get her nose punched in like every night



I need a bitch in a cheap hotel
So I don’t know which one to blame for the smell
I need a bitch, that doesn’t care
She like to finger fuck her booty in the mirror
Cherry pie, my cherry pie
Cherry pie with lemon jell-o cherry pie
I need a bitch hurricanranna
A bitch who suck on dick like eminem mama
I need a bitch, I need a slut
I need a bitch who like bananas in her butt
I need a bitch now more than ever
I need a bitch who gots a head that I can sever
I need my cherry pie
Back to top Go down
View user profile
stobbart
Soviet suprême


Number of posts : 6859
Age : 30
Localisation : alone in the shell
Registration date : 2007-01-08

PostSubject: Re: The New Topic LYRICS   Tue 23 Jan 2007 - 11:16

Lève-toi et crois
Lève-toi, bats-toi

Allez viens mon frère, pourquoi t’y crois pas
T’as lâché l’affaire, t’as baissé les bras
Pourtant on en a chié, c’est toujours toi qui gueulais
Qui fallait se la donner pour se faire respecter

La tête dans une boite, les deux pieds dans le ciment
T’as desserré les poings, t’as fermé les yeux
La résignation est la force de la nation
Apprendre à perdre c’est apprendre à crever

Y’a pas de cause perdue y’a pas de peine perdue
On rejouera jamais la mémoire des vaincus
Allez viens on y va, juste toi et moi
Une toute dernière fois, on va se prendre pour les rois
Back to top Go down
View user profile
RobbyRobot



Male Number of posts : 2113
Localisation : Altaïr 4
Registration date : 2007-01-09

PostSubject: Re: The New Topic LYRICS   Tue 23 Jan 2007 - 12:34

Approche-toi petit, écoute-moi gamin,
Je vais te raconter l'histoire de l'être humain
Au début y avait rien au début c'était bien
La nature avançait y avait pas de chemin
Puis l'homme a débarqué avec ses gros souliers
Des coups d'pieds dans la gueule pour se faire respecter
Des routes à sens unique il s'est mis à tracer
Les flèches dans la plaine se sont multipliées
Et tous les éléments se sont vus maîtrisés
En 2 temps 3 mouvements l'histoire était pliée
C'est pas demain la veille qu'on fera marche arrière
On a même commencé à polluer le désert

Il faut que tu respires, et ça c'est rien de le dire
Tu vas pas mourir de rire, et c'est pas rien de le dire

D'ici quelques années on aura bouffé la feuille
Et tes petits-enfants ils n'auront plus qu'un oeil
En plein milieu du front ils te demanderont
Pourquoi toi t'en as 2 tu passeras pour un con
Ils te diront comment t'as pu laisser faire ça
T'auras beau te défendre leur expliquer tout bas
C'est pas ma faute à moi, c'est la faute aux anciens
Mais y aura plus personne pour te laver les mains
Tu leur raconteras l'époque où tu pouvais
Manger des fruits dans l'herbe allongé dans les prés
Y avait des animaux partout dans la forêt,
Au début du printemps, les oiseaux revenaient

Il faut que tu respires, et ça c'est rien de le dire
Tu vas pas mourir de rire, et c'est pas rien de le dire
Il faut que tu respires, c'est demain que tout empire
Tu vas pas mourir de rire, et c'est pas rien de le dire

Le pire dans cette histoire c'est qu'on est des esclaves
Quelque part assassin, ici bien incapable
De regarder les arbres sans se sentir coupable
A moitié défroqués, 100 pour cent misérables
Alors voilà petit, l'histoire de l'être humain
C'est pas joli joli, et j'connais pas la fin
T'es pas né dans un chou mais plutôt dans un trou
Qu'on remplit tous les jours comme une fosse à purin




































j'déconne....
Back to top Go down
View user profile http://www.oil10.com
Invité
Guest



PostSubject: Re: The New Topic LYRICS   Tue 23 Jan 2007 - 13:03

RobbyRobot wrote:
j'déconne....

Ouf. ignore
Back to top Go down
Hell Hina



Number of posts : 108
Age : 28
Registration date : 2007-01-11

PostSubject: Re: The New Topic LYRICS   Tue 23 Jan 2007 - 15:41

Maman disait souvent que la vie est une boite de chocolat
A peine à la moitié j’ai déjà envie de gerber !
Je suis ce petit garçon assis seul dans son salon qui lorsque l’horloge indique 16 heures comprend qu’aucun de ses camarades ne viendra à sa fête d’anniversaire.
Les gâteaux et les ballons apparaissent soudain comme un affront, la tristesse se mêle aux verres et aux assiettes en carton
Le pire : savoir que demain il faudra se lever et affronter les regards de toutes la classe
Traumatisé au point de fermer les yeux chaque fois que l’on voit son reflet dans la glace
Ce jour là j'ai du souffler trop fort sur mes bougies
Mes illusions se sont toutes envolées aussi
Précoce déjà à 8 ans j'avais compris qu'il n'y'a rien à attendre d'un monde où des chasseurs assassinent la maman de Bambi
Pourtant elle ne vous avait rien fait
Tout ce qu’elle voulait est se promener dans la fôret avec Panpan et son enfant
Maintenant la fôret brûle et mes yeux ne pleurent plus parce que je suis grand
Sais-tu ce que c'est de traverser l'existence d'un pas mal assuré tout en sachant que quoi que tu fasses tu ne pourras jamais la faire frémir ?
Au début je ne m'aimais pas trop
Maintenant j'en viens à me haïr !
L'avenir est inquiétant comme cette carabine et ce trombinoscope aux photos cerclées de rouge dissimulées sous mon sommier
Ne t'inquiète pas tu sais
Je ne t'ai pas oublié

Refrain
[Ca va s’arranger
Mais oui...
Ca va s’arranger
Bien sûr...
Allez, allez
Allez]

Chérie, rappelle de cette journée ou ta mère t'avais fait des nattes et toi toute fière qui voulais les montrer à ton frère mais ne le trouvais pas
Dissimulé au fond du jardin il essayait de te faire croire qu’il volait mais tu n'étais pas dupe et lui disait :
"Il y a un truc, je vois la corde !"
Jean-Pierre n'a jamais supporté la pression que ton Papa faisait pesait sur lui afin qu’il réussisse sa prépa
Et c'est quand même dommage qu’il ai quitté ce monde sans jamais avoir pu résoudre tous ses affreux problèmes de peaux
La nuit ta mère ne dort plus !
Tu sais qu’elle reste assise dans le salon à pleurer sur une photo qui ne sera jamais la tienne
Depuis tu n’existes plus
Tu es devenue l'enfant invisible celui à qui personne ne fait attention
Régulièrement tu te tranchais les veines pour réclamer de l'affection
Mais ta mère pensait qu'un animal était blessé dans la maison
Du whisky, des petites pilules, tu éspères finir dans un trou noir
Tant qu'il y a de la vie
Il y a de l'espoir !

Ferme les yeux et regarde (x4)

Ferme les yeux et regarde puisqu'on ne voit bien qu'avec le coeur
Malheureusement je suis borgne depuis que cette fille a planté son talon dans le mien
Elle était belle
Elle chaussait du 36
Je crois que j’ai perdu ma libido
Si tu la trouves, tue la !
Ces temps si la seule chose qui grossisse en moi est ma tristesse grâce à elle je baise ma joie même si nous n’aimons pas ça ni elle ni moi
La répugnance une femme qui n'a pas eu ses règles depuis 9 mois
Chérie je ne vais pas te mentir, ça, ça ne s’arrangera pas !
Back to top Go down
View user profile
Anne-Rodolphe
Ecrivain Maudit


Male Number of posts : 3141
Age : 29
Localisation : Paris
Registration date : 2007-01-08

PostSubject: Re: The New Topic LYRICS   Tue 23 Jan 2007 - 16:18

RobbyRobot wrote:
Approche-toi petit, écoute-moi gamin,
Je vais te raconter l'histoire de l'être humain
Au début y avait rien au début c'était bien
La nature avançait y avait pas de chemin
Puis l'homme a débarqué avec ses gros souliers
Des coups d'pieds dans la gueule pour se faire respecter
Des routes à sens unique il s'est mis à tracer
Les flèches dans la plaine se sont multipliées
Et tous les éléments se sont vus maîtrisés
En 2 temps 3 mouvements l'histoire était pliée
C'est pas demain la veille qu'on fera marche arrière
On a même commencé à polluer le désert

Il faut que tu respires, et ça c'est rien de le dire
Tu vas pas mourir de rire, et c'est pas rien de le dire

D'ici quelques années on aura bouffé la feuille
Et tes petits-enfants ils n'auront plus qu'un oeil
En plein milieu du front ils te demanderont
Pourquoi toi t'en as 2 tu passeras pour un con
Ils te diront comment t'as pu laisser faire ça
T'auras beau te défendre leur expliquer tout bas
C'est pas ma faute à moi, c'est la faute aux anciens
Mais y aura plus personne pour te laver les mains
Tu leur raconteras l'époque où tu pouvais
Manger des fruits dans l'herbe allongé dans les prés
Y avait des animaux partout dans la forêt,
Au début du printemps, les oiseaux revenaient

Il faut que tu respires, et ça c'est rien de le dire
Tu vas pas mourir de rire, et c'est pas rien de le dire
Il faut que tu respires, c'est demain que tout empire
Tu vas pas mourir de rire, et c'est pas rien de le dire

Le pire dans cette histoire c'est qu'on est des esclaves
Quelque part assassin, ici bien incapable
De regarder les arbres sans se sentir coupable
A moitié défroqués, 100 pour cent misérables
Alors voilà petit, l'histoire de l'être humain
C'est pas joli joli, et j'connais pas la fin
T'es pas né dans un chou mais plutôt dans un trou
Qu'on remplit tous les jours comme une fosse à purin




































j'déconne....



lol2
Back to top Go down
View user profile http://www.Myspace.com/Serialindustrie
Invité
Guest



PostSubject: Re: The New Topic LYRICS   Tue 23 Jan 2007 - 16:20

Et tu viendras me servir en bougeant autour de moi
et je sentirai l'odeur de sous tes bras
et meme tes cheveux gras de l'odeur des frites me feront rever
et c'est dix fois que je recommande.

Fais monter la pression Julie
Et pendant que t'y es, mets-y un peu de picon
Fais monter la pression Julie
Il est meme plus question d'oubli
Allez sers moi encore une fois

Et si tu plantes tes yeux dans mon ivresse
En essuyant tes verres avec tendresse
Et que petite soeur de malheur
Tu éveilles en moi l'inceste
Je ne te parlerai pas de ma femme
Qui est parti, meme pas pour un autre
Et je ferai tout pour que tu croies
Que je suis un homme libre

Fais monter la pression Julie
Et pendant que t'y es, mets-y un peu de picon
Fais monter la pression Julie
Il est meme plus question d'oubli
Allez sers moi encore une fois

Et si toi aussi t'en as marre
Et que tu te seras servi au comptoir
Dans la belle brochette de baveux
Qu'ont tous la meme couleur au fond des yeux
Et que tu m'emmenes chez toi
Juste parce qu'il fait chaud
Et qu'il n'y a rien d'autre à foutre
Que de baiser
Un instant, court instant, un crachat dans le néan
Juste pour pouvoir dormir enfin d'un sommeil de plomb

Fais monter la pression Julie
Et pendant que t'y es, mets-y un peu de picon
Fais monter la pression Julie
Il est meme plus question d'oubli
Allez sers moi encore une fois

Et à mille bornes de l'espoir
Mais comblé pour un soir.
Back to top Go down
stobbart
Soviet suprême


Number of posts : 6859
Age : 30
Localisation : alone in the shell
Registration date : 2007-01-08

PostSubject: Re: The New Topic LYRICS   Tue 23 Jan 2007 - 18:21

J'ai pas compris la blague de robby Embarassed Embarassed
Back to top Go down
View user profile
Minimol



Number of posts : 16
Registration date : 2007-01-12

PostSubject: Re: The New Topic LYRICS   Tue 23 Jan 2007 - 19:23

Moi je suis bi-alternatif
Alternativement positif
je suis bi bi bi bi bi bi alternatif
Alternativement positif....


rulaiz Gogol 1er

Quelqu'un sait où je peux les trouver les lyrics? *désespérée*
Back to top Go down
View user profile
Sponsored content




PostSubject: Re: The New Topic LYRICS   Today at 13:14

Back to top Go down
 
The New Topic LYRICS
View previous topic View next topic Back to top 
Page 2 of 29Go to page : Previous  1, 2, 3 ... 15 ... 29  Next
 Similar topics
-
» Lyrics from Metallic KO
» Lyrics for the Weirdness?
» Skull Rings (Album) Lyrics
» Ghettotone: 1983 (Lesley Lyrics, Papa Levi, Asher Senator & Smiley Culture!)
» "New" Rev Seven lyrics

Permissions in this forum:You cannot reply to topics in this forum
FRENCH CHAOS ZONE :: Chaos French Zone-
Jump to: